Depuis le début, Jean-Pierre Doly soutient la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Jeux Paralympiques 2024. Voici les 10 raisons de soutenir Paris2024.

10 raisons de soutenir Paris 2024
Author: Jean-Pierre Doly
Partager cet article sur vos réseaux

paris 2024 logo officiel

Depuis le début, je soutiens à 100% la candidature de Paris aux Jeux Olympiques en 2024. J’aimerais convaincre les plus sceptiques. Oui les JO sont une bonne chose. 

 

1. Impact économique

  • Parce que les JO sont un événement planétaire très important et pas seulement sur le plan sportif. L’impact de l’organisation d’un tel événement est prouvé sur un plan économique : consommations des touristes, supporters, sportifs, etc…- emplois crées (directs et indirects) – image et notoriété – infrastructures durables (stades, transports,) etc…

 

2. Légitimité

  • Parce que nous avons prouvé que la France était capable non seulement d’organiser de grands événements sportifs mais de plus d’y bien figurer en remportant des titres prestigieux (Mondial de foot 98-Championnats du Monde de Handball 2001 et 2017) ou des médailles (Championnats du Monde d’athlétisme en 2003), etc…  Sans parler de l’organisation du Tour de France, de Roland Garros ou du Vendée Globe ! Ces exploits sportifs et médailles qui rejaillissent non seulement sur le plan sportif mais aussi sur un plan sociétal !

 

3. Investissement raisonné

  • Bien évidemment, ne soyons pas dupes des effets négatifs éventuels ou réels. Le coût de l’organisation est rarement conforme au budget initial (Cf. Le gâchis d’Athènes 2004 et Rio 2016 et les répercutions sur les habitants contribuables !). Mais dans le dossier Paris 2024, il n’y aura pas de constructions d’infrastructures nouvelles hormis le nouveau centre nautique indispensable et le village olympique, destinés à être des investissements durables.

 

stade de France infrastructure sportive paris2024

stade de France

4. Influence

  • Parce qu’il en va aussi de l’image, la notoriété et l’influence de la France en général et de Paris en particulier. Selon une étude de l’Université de Caroline du sud et du cabinet Portland, la France serait devenue le pays  le plus influent du Monde ! et d’après Yohan Blondel, chercheur et conférencier, spécialiste des Relations internationales dans le sport et de leurs retombées diplomatiques et politiques, le « soft power » (capacité d’influence et de persuasion d’un Etat en dehors des aspects militaires) « devrait être dépassé car la  réalité de la compétition mondiale actuelle nous oblige à tendre davantage vers le smart power, où la puissance intelligente, par les jeux d’alliances, apporte une légitimité des actions d’influence. …Avec le deuxième réseau diplomatique du monde, nous avons les moyens d’activer notre stratégie de puissance intelligente au service de la politique sportive de rayonnement internationale. »

 

5. Des JO écolos

  • Parce qu’il s’agirait des vrais premiers jeux écologiques avec un axe RSE (Responsabilité sociétale et environnementale) en lien étroit avec l’accord de la COP 21 sur le climat.

 

6. Culture Sport

  • Parce que ce serait –ENFIN- l’espoir d’un développement d’une authentique pratique sportive dés l’école, une occasion extrêmement importante de faire un saut quantitatif (nombre d’heures d’éducation physique et sportive à l’école) et qualitatif dans un pays à faible culture sportive ! Ce serait aussi accompagner en amont une application intelligente de la nouvelle loi « Sport sur ordonnance ».

 

7. Professionnalisme

  • Parce que je connais un certain nombre d’acteurs (athlètes et dirigeants du projet) en qui j’ai une grande confiance non seulement d’avoir fait preuve d’une grande intelligence collective pour élaborer le dossier de candidature en tenant compte des erreurs et échecs du passé (les sportifs en première ligne et ensuite les politiques en soutien – faire du lobbying – parler anglais…)  mais aussi qui sauront maintenant gérer de la meilleure manière ce fabuleux projet avec un leader charismatique – Tony Estanguet- que j’ai eu la chance d’écouter à la Philharmonie de Paris le 3 février 2016 lors d’un discours exceptionnel !

 

8. Leçon de persévérance

  • Parce que cela permettra ( peut-être) d’arrêter de faire dire au créateur des Jeux modernes le baron Pierre de Coubertin que « l’important serait de participer ». C’est faux ! Car en réalité, Coubertin a dit (je cite) : “Dimanche dernier, lors de la cérémonie organisée à Saint-Paul (la cathédrale londonienne, ndlr) en l’honneur des athlètes, l’évêque de Pennsylvanie l’a rappelé en termes heureux : l’important dans ces olympiades, c’est moins d’y gagner que d’y prendre part. Retenons, Messieurs, cette forte parole, l’important dans la vie, ce n’est point le triomphe mais le combat; l’essentiel ce n’est pas d’avoir vaincu mais de s’être bien battu”. Jean Durry*

 

>> *à consulter sur ce site : Le vrai Coubertin, Jean Durry, (1997).

Jeux paralympiques 2024

9. Valorisation du handicap

  • Parce que l’organisation des JO 2024 entraîne l’organisation des Jeux Paralympiques avec des projets d’infrastructures et d’accessibilité pour des athlètes qui dépassent leur singularité par le sport, qui bénéficieront au plus grand nombre à la suite des JO !

 

10. Plaisir

  • Parce que – égoïstement –  en tant que sportif et n’étant pas né avant 1924 (sic), je ne pourrai voir l’organisation des JO qu’une seule fois dans ma vie (Inch Allah !). Je ne dois pas être le seul dans ce cas !

 

Alors…réjouissons-nous !

 

En résumé organiser les JO 2024 à Paris est une opportunité fantastique de développer une vraie culture sportive et de contribuer au pouvoir d’influence de la France et de Paris en particulier déjà bien positionnée en matière de tourisme, faisant déjà partie des trois villes les plus visitées du Monde (avec Bangkok et Londres).

Jeux Olympiques Paris 2024

Jeux Olympiques Paris 2024

 

Accéder au site officiel

 

Vous êtes une entreprise et souhaitez vivre les J.O en interne ?

Je peux vous aider !

Partager cet article sur vos réseaux...